Loader
 

La cave

Faire du vinaigre en terre viticole

Au milieu du XIXe siècle et grâce au développement des chemins de fer, toute l’économie de la région dépend de la vigne. Le monde viticole façonne les paysages et l’architecture. Mais depuis l’essor des coopératives et la baisse de la production dans les années 70, le Languedoc regorge de chais abandonnés. Ainsi, Laurent Faure a investi cet ancien chai en 2009 pour en faire une vinaigrerie. Un projet qui a nécessité beaucoup de patience puisque la première bouteille n’a été dégustée qu’à la fin de l’année 2013.

monte charge cave granhota

Faire du vinaigre en terre viticole

Au le milieu du XIX siècle et grâce au développement des chemins de fer, toute l’économie de la région dépend de la vigne. Le monde viticole façonne les paysages, l’architecture. Mais depuis l’essor des coopératives et la baisse de la production dans les années 70, le Languedoc regorge de chais abandonnés. Ainsi, Laurent Faure a investi cet ancien chai en 2009 pour en faire une vinaigrerie. Mais cela requiert beaucoup de patience puisque la première bouteille n’a été dégustée qu’a la fin de l’année 2013.

monte charge cave granhota

Un univers de bois

Une vinaigrerie, c’est tout d’abord un espace colonisé par une bactérie, aceto bacter, rendant le lieu inapte à la production vinicole. Sur 600 m2, les futs et vaisseaux sont empilés et hiérarchisés en fonction des besoins de production. Les balsamiques qui requièrent le plus de chaleur sont ainsi placés sous les toits où la chaleur peut atteindre 45° l’été. Vous découvrirez ainsi la plus grande vinaigrerie artisanale de France lors de votre prochaine visite en déambulant au milieu des fûts.

barique balsamique bois granhota

Un univers de bois

Une vinaigrerie, c’est tout d’abord un espace colonisé par une bactérie, aceto bacter, rendant le lieu inapte à la production vinicole. Sur 600 m2, les futs et vaisseaux sont empilés et hiérarchisés en fonction des besoins de production. Les balsamiques qui requièrent le plus de chaleur sont ainsi placés sous les toits où la chaleur peut atteindre 45° l’été. Vous découvrirez ainsi la plus grande vinaigrerie artisanale de France lors de votre prochaine visite en déambulant au milieu des fûts.